Budget 2013 : un budget “vertueux”

Le budget 2013, adopté lors du Conseil municipal du 11 avril 2013, a été élaboré dans un contexte national difficile, tant sur le plan économique que sur le plan social.

Par 23 voix pour (l’ensemble de la liste majoritaire et Bernadette Jourdan de la liste “Ensemble pour une Aire nouvelle”) et 5 abstentions (liste “Aire un élan d’avenir”), le Conseil municipal a adopté le projet de budget principal de la commune pour l’exercice 2013.

Celui-ci s’équilibre, en dépenses et en recettes, à la somme globale de 11 218 773 euros : 5 912 683 euros pour la partie fonctionnement et 5 306 090 euros pour la partie investissement (dont seulement 850 000 euros d’emprunts).

Le budget 2013 se caractérise par :

  • une stabilité de la taxe d’habitation et de la taxe sur le foncier bâti depuis 2010,
  • une baisse de la taxe sur le foncier non bâti de 23 %, afi n de rester dans la moyenne des taux appliqués dans le département des Landes,
  • une poursuite du désendettement,
  • un soutien aux associations, maintenu, ce qui représente près de 220 000 euros à plus de 60 associations locales,
  • une baisse des charges de fonctionnement,
  • une hausse conséquente de l’investissement avec près de 4,3 millions injectés en travaux et un recours à l’emprunt pour 850 000 euros seulement,
  • une stabilité des tarifs des services publics (restaurant scolaire, école de musique, piscine…).

À Aire sur l’Adour, le Maire et les conseillers municipaux de la majorité ont fait le choix d’investir sur l’avenir.

Ce choix, malgré la crise, la Ville peut le tenir grâce à une gestion saine et raisonnée menée depuis de nombreuses années.

Dans un contexte de crise, ce n’est pas l’investissement qu’il convient de réduire mais bien les coûts de fonctionnement qu’il est impératif de maîtriser.

Les principaux investissements prévus par la commune en 2013

  • Réfection du revêtement du terrain de basket de Mexico ;
  • Continuation de la politique d’équipements sportifs ;
  • Rénovation de stalles datant du 17ème siècle dans l’église Sainte Quitterie (1ère tranche) ;
  • Mise en place d’un système de vidéo-protection au niveau du parvis de l’église Sainte Quitterie pour lutter contre les nombreux actes d’incivilité constatés ;
  • Continuation de la politique d’équipements de l’école de musique ;
  • Solde des travaux de rénovation du marché couvert ;
  • Travaux d’accessibilité et de mise en place d’un ascenseur au sein de l’Hôtel de Ville ;
  • Travaux d’amélioration de locaux associatifs (Comité des Fêtes, Amicale du quartier de Mestade, Secours populaire) ;
  • Mise en place d’un columbarium et de caves-urnes au niveau du cimetière communal ;
  • Équipement technique et informatique des services municipaux ;
  • Paiement des travaux de rénovation de la rue Gambetta et de son mobilier mais aussi des travaux réalisés au niveau de la rue Pascal Duprat ;
  • Création de la rue située entre le marché couvert et la médiathèque ;
  • Création d’un giratoire à l’entrée de la future zone commerciale « E. Leclerc » ;
  • Éclairage du giratoire « Potez » ;
  • Travaux de rénovation au niveau de l’aire de grand passage ;
  • Travaux de replantation au niveau de la forêt communale, rénovation de l’aire de pique-nique et mise en place d’une signalétique à l’arboretum ;
  • Acquisition de parcelles de terrains (voiries privées notamment) ;
  • Mise en œuvre de modifications et de révisions du PLU (Plan Local d’Urbanisme).

À noter également dans le budget investissement 2013 de la ville, l’importance des fonds de concours ou participations versés par la commune pour :

  • le SYDEC : rue Gambetta, giratoire de la future zone commerciale, …
  • la Communauté de communes : rénovation de la toiture du Centre Saint Louis (propriété communale mais mise à disposition de la Communauté de communes) ;
  • la SATEL : mise en œuvre de l’écoquartier de Lariou.

Des investissements pour préparer l’avenir…

Des honoraires sont prévus au budget 2013 afin d’étudier deux projets conséquents programmés en 2014 : l’un concernant la rénovation de la rue de la gare, l’autre concernant la création de tribunes (avec vestiaires, local arbitrage…) au niveau des installations sportives de La Plaine.

Le débat d’orientation budgétaire 2013

Le débat d’orientation budgétaire (DOB) s’est tenu lors du Conseil municipal du 18 mars 2013.

Il a été l’occasion, pour le Maire et les conseillers municipaux de la majorité et de l’opposition, d’exprimer leur point de vue sur les pistes envisagées par la municipalité pour élaborer son budget 2013.

Le dossier complet est disponible en téléchargement ci-dessous :

DOB 2013 – AIRE SUR L’ADOUR

Dans les communes de 3 500 habitants et plus, (de même que dans les départements et dans les régions), le vote du budget doit être précédé de la tenue d’un débat d’orientation budgétaire.

La tenue de ce débat, qui doit avoir lieu dans les deux mois précédant l’examen du budget primitif, a vocation à éclairer le vote des élus. Une délibération prend acte de la tenue du débat, sans avoir de caractère décisionnel.

Comme son nom l’indique, le débat d’orientation budgétaire (DOB) est un document qui trace les grandes lignes des actions à entreprendre, compte tenu du contexte local et national. Il pose les bases du budget primitif (ou budget prévisionnel).

Le DOB a pour but de renforcer la démocratie participative en instaurant une discussion au sein de l’assemblée délibérante sur les priorités et les évolutions de la situation financière de la collectivité. Il améliore l’information transmise à l’assemblée délibérante. Il donne également aux élus la possibilité de s’exprimer sur la situation financière de leur collectivité. Il se conçoit comme un outil pédagogique associant la majorité et l’opposition.